"Amour Ligerienne"

Passent les mois et les semaines

Sous le chaland de nos amours

De quelques centimètres à peine

Le temps nous immerge en son cours

Nous sommes tous deux capitaines

Et lorsque l’eau nous joue des tours

On invente une mise en scène

Pour que je vienne à ton secours


À l’horizon rien ne présage

Ce qui nous attend tout au bout

Si c’est le même paysage

Ou s’il change du tout au tout

Moi j’ai tant connu le rivage

Où tous les navires s’échouent

Que pour ne pas faire naufrage

Aussi vite que tous ces fous


On a laissé traîner nos chaînes

Au fond du temps qui consume tout

En espérant qu’elles nous freinent

Avant qu’il vienne à bout de nous


Voilà les automnes reviennent

Et renouvellent nos amours

Tu vois nos feuilles tiennent à peine

Et tremblent dans le vent qui court

Nos cœurs sont forts comme deux chênes

Et lorsque l’amour semble sourd

On lui murmure ce poème

Pour qu’il vienne à notre secours:


Même si rien n’est éternel

On peut toujours aimer beaucoup

Les étoiles ne naissent-elles

Pas pour nous faire croire en l’amour?

Posts récents

Voir tout

J'adresse ma chanson à tous ceux qui s'étonnent De voir à l'horizon une vie monotone Ceux à qui la raison interdit d'être fou Qui restent à la maison quand ils n'ont plus de sous Si le temps paraît lo

Parler de qui s'envoie en l'air, Parler de qui vaut mieux qu'un autre Parler des autres par derrière, Parler pour dénoncer les fautes Parler toujours plus bas que terre, Parler de rien, parler dans l'

Depuis le temps qu’on fait confiance Aux décisions de nos États, Aux découvertes de la science, À des gens qu’on ne connaît pas. Depuis le temps qu’on nous fait croire Que l’on connaît les performance